Nombre de Terriens le 23/03/19 : 7 692 500 000 Lecteurs & acteurs
PHOTO DU MOIS
Les images racontent
Les images racontent : chaque mois une photographie commentée permet de mieux comprendre les paysages et les objets qui composent la mosaïque Terre. Cette image peut être la vôtre. Nous l'attendons...

  • Février 2017 - Etna (Sicile)
  • Mars 2017 - Fjord Musandam (Oman)
  • Avril 2017 - Tristan da Cunha
  • Mai 2017 - Monument Valley (USA)
  • Juin 2017 - Grottes de Lindos (Rhodes)
  • Juillet 2017 - Calico (Calif.)
  • Août 2017 - Etna (Sicile)
  • Septembre 2017 - Zumaya (Espagne)
  • Octobre 2017 - Inselberg Susky (Guyane)
  • Novembre 2017 - Ayers Rock (Australie)
  • Décembre 2017 - L'Altiplano (Bolivie)
  • Janvier 2018 - Cheminée de fée (Alberta)
  • Février 2018 - Yakoutie (Russie)
  • Mars 2018 - San-Marino
  • Avril 2018 - White Sand - New Mexico USA
  • Mai 2018 - Geopark Famenne Ardenne (Belgique)
  • Juin 2018 - Falaises d'Etretat
  •  Janvier 2018 - Cheminée de fée (Alberta)
    Cheminée de fée en Alberta (Canada)
    Photo Paska3610 - pixabay.com

    Les cheminées de fée peuvent être de quelques centimètres à plusieurs mètres de hauteur. Elles résultent de l'action combinée des érosions éolienne, pluviale et hydrique et de divers processus d'altération physique et chimique qui leur donnent des formes différentes.

    Les cheminées de fée sont des roches, des chandelles, des colonnes ou des piliers sculptés par l'érosion en des formes souvent fantastiques. L'équivalent anglais « hoodoo rock », utilisé uniquement dans l'Ouest de l'Amérique du Nord, vient probablement du vaudou, un culte originaire de l'Afrique de l'Ouest selon lequel des pouvoirs magiques s'associent à des formes naturelles. Les cheminées de fée évoquent en effet des images d'événements étranges.

    Elles résultent de l'action combinée des érosions éolienne, pluviale et hydrique et de divers processus d'altération physique et chimique qui leur donnent des formes différentes.

    Elles sont généralement formées de roches ou de strates litées horizontalement, dans lesquelles des matériaux relativement tendres s'intercalent à d'autres matériaux plus résistants (p. ex., une alternance de couches de shale et de couches de grès). La météorisation et l'érosion différentielles déblaient les couches tendres plus rapidement que les couches dures. Les cheminées de fée sont souvent coiffées d'une couche résistante (la roche couverture) qui en protège les parties inférieures. Si cette roche couverture disparaît, la base de la cheminée est rapidement détruite.

    On trouve de beaux exemples de cheminées de fée dans les BADLANDS de l'Alberta près de Drumheller, dans le PARC PROVINCIAL DINOSAUR et dans le PARC PROVINCIAL WRITING-ON-STONE sur la RIVIÈRE MILK, ainsi que dans les matériaux stratifiés fluvio-glaciaires sur le FLEUVE COLUMBIA, près de Cranbrook, en Colombie-Britannique, et dans les sédiments de lacs glaciaires près de Penticton, dans la VALLÉE DE L'OKANAGAN, en Colombie-Britannique.

    Texte: http://www.encyclopediecanadienne.ca/fr/article/cheminee-de-fee

     Tiré à part 

    Le "Journal Communautaire Interactif ©" est une création @picom  - e-mail : journal@j-c-i.com
    Informations légales
    Propositions
    d'articles ou d'anecdotes
       Géosciences
       Environnement
     
    Propositions de photos,
    schémas ou dessins
       Réception iconogaphie
     
    Boîte à lettres
    vos questions & nos réponses
       Courrier des lecteurs
     
    Nos coordonnées