Nombre de Terriens le 10/06/19 : 7 710 000 000 Lecteurs & acteurs
PHOTO DU MOIS
Les images racontent
Les images racontent : chaque mois une photographie commentée permet de mieux comprendre les paysages et les objets qui composent la mosaïque Terre. Cette image peut être la vôtre. Nous l'attendons...

  • Février 2017 - Etna (Sicile)
  • Mars 2017 - Fjord Musandam (Oman)
  • Avril 2017 - Tristan da Cunha
  • Mai 2017 - Monument Valley (USA)
  • Juin 2017 - Grottes de Lindos (Rhodes)
  • Juillet 2017 - Calico (Calif.)
  • Août 2017 - Etna (Sicile)
  • Septembre 2017 - Zumaya (Espagne)
  • Octobre 2017 - Inselberg Susky (Guyane)
  • Novembre 2017 - Ayers Rock (Australie)
  • Décembre 2017 - L'Altiplano (Bolivie)
  • Janvier 2018 - Cheminée de fée (Alberta)
  • Février 2018 - Yakoutie (Russie)
  • Mars 2018 - San-Marino
  • Avril 2018 - White Sand - New Mexico USA
  • Mai 2018 - Geopark Famenne Ardenne (Belgique)
  • Juin 2018 - Falaises d'Etretat
  •  Décembre 2017 - L'Altiplano (Bolivie)
    Photo: Luca Galuzzi

    L’Altiplano, qui signifie « plaine d’altitude » en espagnol, situé au cœur de la cordillère des Andes, est la plus haute région habitée au monde après le plateau du Tibet. Il s'étend sur près de 1500 kilomètres de long.

    Situé dans la zone la plus large de la cordillère des Andes en Amérique du Sud entre le 14e et le 27e degré de latitude sud, il s'étend sur quatre pays, l'Argentine, la Bolivie, le Pérou et le Chili. La majeure partie de l'Altiplano se trouve en Bolivie.

    L'altitude moyenne est de 3 300 mètres, donc légèrement moins élevée que le Tibet. L'Altiplano est entouré des crêtes montagneuses des volcans actifs à l'ouest, et du désert d'Atacama, le secteur le plus aride au monde, au sud-ouest. On peut rallier le salar de Coipasa, désert de sel à la blancheur aveuglante, socle d'un lac évaporé depuis près de dix mille ans.

    L'Altiplano n'a pas le goût des ornements : des sommets chauves, des troupeaux épars d'alpagas... et quelques touffes blondes de paja brava, une herbe sèche comme les rafales brûlantes ou glacées qui balayent ces étendues désolées. Sur ces steppes où très peu d'arbres croissent, une poignée de garnisons militaires, autoproclamées « sentier du Pacifique », luttent contre la solitude et le silence. Les routes goudronnées du sud-ouest bolivien s'arrêtent au pied du volcan Nevado Sajama. Au-delà, c'est le règne du vent et des pistes hasardeuses.

    Géologie : à la fin de l'époque pléistocène, l'Altiplano était recouvert d'un vaste lac, le Ballivián. Aujourd'hui, cette étendue d'eau est à l'origine du lac Titicaca et du lac Poopó. Le salar d'Uyuni ainsi que le salar de Coipasa sont deux grands lacs de sel formés lors de l'assèchement du Ballivián. De nos jours, ils sont devenus des étendues arides où même les arbres ont de la difficulté à pousser. Leur sous-sol est riche en sels minéraux divers.

     Tiré à part 

    Le "Journal Communautaire Interactif ©" est une création @picom  - e-mail : journal@j-c-i.com
    Informations légales
    Propositions
    d'articles ou d'anecdotes
       Géosciences
       Environnement
     
    Propositions de photos,
    schémas ou dessins
       Réception iconogaphie
     
    Boîte à lettres
    vos questions & nos réponses
       Courrier des lecteurs
     
    Nos coordonnées